Comment puis-je «créer» quelque chose dans mon fichier .vimrc?

J’ai travaillé sur l’expansion de mon vim-foo récemment et j’ai rencontré quelques plugins ( autotag.vim par exemple) qui nécessitent leur “sourcing” dans mon fichier .vimrc. Qu’est-ce que cela signifie exactement et comment puis-je le faire?

Trouver un fichier est en train de l’exécuter. Chaque ligne du fichier est essentiellement considérée comme une commande. L’approvisionnement est identique à la saisie de chaque commande dans l’ordre. Vous sourcez avec la commande :source (généralement raccourcie à :so ).

Donc, si vous source myStuff.vim

 :so myStuff.vim 

et si myStuff.vim contenait ces lignes

 set xx iI just intersted this set yy bbbb4dw 

C’est la même chose que si vous avez tapé ces commandes dans Vim

 :set xx iI just intersted this :set yy bbbb4dw 

Le seul fichier fourni par défaut est le .vimrc ( _vimrc sur Windows). Vous pouvez donc conserver toutes les commandes que vous utilisez pour configurer Vim à chaque fois.

Là où cela devient intéressant, c’est le fait qu’un fichier source n’est qu’une série de commandes, et que le sourcing est une commande, vous pouvez générer des fichiers à partir de vos fichiers sources. Ainsi, les plugins que vous utilisez à chaque fois peuvent être obtenus lorsque vous démarrez Vim en ajoutant une ligne à votre .vimrc

  so myPlugin.vim 

Les fichiers de votre répertoire .vim / plugin proviennent automatiquement (chargés).

Il y a toujours la commande : fichier source . J’écris généralement .vimrc qui contient des commandes personnalisées et ce qui ne l’est pas pour l’application console, puis un .gvimrc qui contient des .gvimrc supplémentaires appropriés pour une version fenêtrée. Mon .gvimrc commence avec la source $HOME/.vimrc pour tout récupérer depuis la version de la console avant d’append de nouveaux éléments.

Il y a normalement deux fichiers vimrc, l ‘un est _vimrc et l’ autre _gvimrc (dans la premiere sont les choses pour vim, et dans la seconde pour les choses graphiques de gvim) – bien que la plupart des gens que je connais aient tout mis dans _vimrc.

Une bonne pratique consiste à conserver tous vos fichiers supplémentaires (plug-ins, couleurs, programmes, extraits …) dans un répertoire séparé (le vôtre) de vimfiles (que vous pouvez emporter avec vous).

Si tu fais

 :help vimfiles 

vim indiquera que votre répertoire vimfiles doit être situé. Cela dépend en partie de la plateforme (win, unix). Sur Windows, l’habituel est dans votre dossier utilisateur (documents et parameters, puis utilisateur …). Dans le répertoire vimfiles, il existe deux sous-répertoires. Parmi eux, le sous-répertoire “plugin”. Les plugins placés dans ce répertoire seront chargés automatiquement (ainsi que les plugins placés dans les sous-répertoires de “plugin”). Si vous ne souhaitez pas le charger automatiquement, placez-le simplement dans vos “vimfiles”, ou dans un autre répertoire, et

 :so plugin_name.vim (with the appropriate path) (you can use the $vim, $vimfiles, and $home as shortcuts when defining path to plugin)