L’ancien PDG de Google donne du pouvoir à l’armée américaine avec l’IA et le Metaverse

PDG donne pouvoir armée US avec IA et Metaverse

L’avenir de l’armée américaine s’apprête à connaître une transformation révolutionnaire. Le changement est alimenté par une technologie de pointe et le leadership visionnaire d’Eric Schmidt, l’ancien PDG de Google et président d’Alphabet. Soutenue par Schmidt, une startup prometteuse appelée Istari vise à révolutionner l’ingénierie militaire en exploitant la puissance de l’intelligence artificielle (IA) et du métaverse. Ces avancées technologiques remodeleront la conception, les tests et le déploiement des machines de guerre aux États-Unis. Cette entreprise ambitieuse propulsera potentiellement le gouvernement américain au premier plan de la domination technologique dans un monde de plus en plus compétitif. Plongeons-nous dans les idées novatrices que Schmidt et Istari défendent pour apporter un département de la Défense (DOD) plus avancé, agile et axé sur la technologie.

Également à lire : Red Cat & Athena AI fabriquent des drones militaires intelligents avec vision nocturne

Combler le fossé : tests du métaverse pour le matériel militaire

Dans le monde effréné du développement militaire, les méthodes traditionnelles de test et d’assemblage de nouvelles machines de guerre peuvent être lentes et coûteuses. Istari révolutionne ce processus en utilisant l’apprentissage automatique pour assembler virtuellement et tester du matériel militaire en utilisant des jumeaux numériques. En apportant une convivialité de type Internet aux modèles et aux simulations, Istari vise à insuffler l’efficacité et l’innovation de l’industrie technologique dans l’ingénierie militaire américaine.

Également à lire : Décision surprenante d’un drone militaire américain contrôlé par l’IA : il “tue” son opérateur

L’appel de Schmidt à la modernisation du DOD

Le parcours d’Eric Schmidt vers la modernisation du département de la Défense a commencé en 2016 lorsqu’il a été invité par le secrétaire à la Défense d’Obama, Ashton Carter, à présider le Defense Innovation Board. Cette opportunité a permis à Schmidt de constater de première main l’état obsolète de la technologie du Pentagone. Lors de cette visite éclairante des laboratoires et bases américains, Schmidt a imaginé transformer le DOD en une entreprise technologique, en utilisant la puissance des logiciels et des réseaux pour améliorer les capacités militaires.

Également à lire : Transformation du champ de bataille : comment l’IA guide les tactiques militaires

Surmonter les défis : le “mauvais système” du DOD

Schmidt estime que le plus grand défi entravant la transformation du DOD n’est pas un manque de ressources, de talent ou de dévouement. Il réside plutôt dans un système conçu pour une époque précédente, caractérisé par des projets lents et coûteux. Pour surmonter cette inertie bureaucratique, le DOD doit adopter une approche agile, en exploitant l’informatisation, les logiciels et les avancées en matière de réseaux pour révolutionner la guerre.

Apprendre de l’Ukraine : adaptation rapide face à l’adversité

La réponse de l’armée ukrainienne à l’invasion de la Russie est un exemple précieux de l’amélioration du Pentagone. La capacité à s’adapter rapidement, en exploitant la technologie du secteur privé, telle que la reconversion de drones commerciaux et l’utilisation de l’impression 3D pour les pièces de rechange, a permis à l’armée ukrainienne de résister efficacement à une puissance supérieure. Schmidt estime que l’armée américaine doit tirer des leçons de ces enseignements pour rester compétitive dans le paysage mondial en évolution.

Également à lire : L’Ukraine utilisera la science des données pour poursuivre en justice les crimes de guerre commis par la Russie

La puissance de l’IA et des systèmes décentralisés

Schmidt souligne que l’autonomie alimentée par l’IA et les systèmes décentralisés et distribués ont le potentiel de révolutionner la guerre, tout comme les armes nucléaires l’ont fait par le passé. À mesure que le monde devient de plus en plus interconnecté et dépendant de l’IA, le Pentagone doit donner la priorité à l’intégration de technologies avancées d’IA pour rester en avance sur ses adversaires.

Également à lire : Palantir lance une plateforme d’intelligence artificielle pour la prise de décision militaire

Construire une armée du XXIe siècle : surmonter les obstacles bureaucratiques

Paul Scharre, vice-président du Center for a New American Security, résume parfaitement le défi du DOD : “Nous essayons de construire une armée du XXIe siècle avec une bureaucratie du XXe siècle”. Surmonter cet obstacle est crucial pour la réussite de la grande vision de Schmidt. Il est également essentiel d’aligner le gouvernement et le secteur privé tout en abordant les risques potentiels de l’IA militaire.

Notre avis

Sous la direction d’Eric Schmidt et grâce aux capacités innovantes d’Istari, l’armée américaine est sur le point de connaître une transformation. En exploitant la puissance de l’IA et du métaverse, le Pentagone peut ouvrir la voie à un avenir plus avancé, agile et technologiquement dominant. L’armée américaine doit embrasser l’innovation et adopter une approche plus souple pour maintenir son statut de leader mondial en matière de défense. Le voyage vers une armée du XXIe siècle a commencé et le monde observe avec impatience la révolution en cours.

Aussi appelé : Qu’est-ce que la technologie du métaverse ? | Futur potentiel et prédictions

We will continue to update IPGirl; if you have any questions or suggestions, please contact us!

Share:

Was this article helpful?

93 out of 132 found this helpful

Discover more

AI

La longue attente pour Jurassic Park est-elle enfin terminée ? Ce modèle d'IA utilise la traduction d'image en image pour donner vie aux fossiles anciens.

La traduction d’image à image (I2I) est un domaine intéressant dans la vision par ordinateur et l’apprent...

AI

Rendre l'écran de votre téléphone flou pourrait arrêter l'espionnage

Un nouveau système peut flouter les écrans de smartphone pour empêcher l'espionnage.

AI

Des chercheurs chinois proposent iTransformer Repenser l'architecture du Transformer pour une prévision améliorée des séries chronologiques.

Transformer est devenu le modèle de base qui respecte la règle d’échelle après avoir connu un grand succès dans...

AI

Des chercheurs de l'ETH Zurich et de Microsoft présentent SCREWS un cadre d'intelligence artificielle pour améliorer le raisonnement des grands modèles de langage.

Les modèles linguistiques larges (LLM) ont réussi dans plusieurs tâches de raisonnement différentes. Pour garantir qu...

AI

Affinage de LLaMA sur des articles médicaux Découvrez le modèle PMC-LLaMA-A qui atteint des performances élevées sur les référentiels de questions-réponses biomédicales.

Le développement de grands modèles de langage (LLM), comme le ChatGPT d’OpenAI et le GPT-4, a transformé l̵...

AI

DeepSeek ouvre en open source le modèle DeepSeek-67B Le dernier rival de ChatGPT en provenance de Chine

La start-up chinoise d’IA DeepSeek AI a ouvert une nouvelle ère dans les grands modèles de langage (GLM) en lan...