La montée des chatbots des machines stupides aux collaborateurs créatifs

2023 L'année de l'apprentissage de communiquer, créer, tromper et collaborer avec les robots

L’année où Internet a été dévoré par l’IA.

Distinguer les objets originaux des copies AI.

Bien qu’il soit peu probable de remporter de nombreux prix, du moins jusqu’à présent, des chatbots tels que ChatGPT font paraître nos smart devices stupides.

Crédit : Pavel Popov

Il y a un peu plus d’un an, le monde a été introduit aux merveilles de l’intelligence artificielle (IA) lorsque OpenAI a dévoilé ChatGPT, un chatbot capable de converser comme un humain. Ce qui semblait être une expérience nouvelle s’est rapidement transformé en un phénomène, attirant un million d’utilisateurs en seulement cinq jours. Avance rapide jusqu’à aujourd’hui, et ChatGPT a rassemblé plus de deux cents millions d’utilisateurs mensuels. Au cours de cette année folle, nous avons tous appris à communiquer, créer, tricher et même collaborer avec ces machines intelligentes.

Mais ChatGPT n’était que le début. Google a lancé Bard, son propre chatbot peu de temps après, tandis que Microsoft a intégré le modèle d’OpenAI dans son moteur de recherche Bing. Meta nous a émerveillés avec LLaMA, et Anthropic nous a présenté Claude, un assistant IA pour les âges. Soudain, Internet semblait vivant, vibrant de bavardages alimentés par l’IA.

Alors que l’IA est devenue une partie intégrante de notre vie, travaillant souvent en arrière-plan, ces chatbots sont différents. Ils sont réactifs, improvisés et, surtout, imprévisibles. Lorsque nous sollicitons leur aide, en leur présentant des questions sur l’inconnu ou en demandant une aide créative, ils imaginent des choses qui n’ont jamais existé auparavant, apparemment de nulle part. Ils génèrent des poèmes, des revues littéraires, des essais, des articles de recherche et même des pièces en trois actes. C’est presque comme si un dieu avait été forgé à notre image dans ces machines.

Vous voulez que ChatGPT compose un hymne de conduite autonome dans le style de Johnny Cash ? Attendez-vous à une parole comme celle-ci :

Ridin’ solo, but I’m never alone, Got my AI ridin’ shotgun, steady as a stone. On the endless road, under the sky so vast, A ghost driver at the wheel, footprints of the past.

En effet, les capacités de ces chatbots sont époustouflantes. Mais en tant qu’utilisateurs, il est naturel que nous ayons des questions. Alors, plongeons dans quelques questions-réponses qui éclaireront davantage ce monde fascinant :

Q : Comment fonctionnent les chatbots comme ChatGPT et Bard ? A : Ces chatbots utilisent des algorithmes avancés de traitement du langage naturel et des modèles d’apprentissage profond pour comprendre et générer un texte semblable à celui d’un humain. Ils apprennent à partir de vastes quantités de données d’entraînement, y compris des livres, des articles et des sites web, pour acquérir des connaissances et des compétences conversationnelles.

Q : Les chatbots peuvent-ils vraiment nous comprendre ? Sont-ils des êtres conscients ? A : Bien que les chatbots puissent comprendre nos entrées et fournir des réponses pertinentes, ils ne possèdent pas de conscience ou une véritable compréhension. Ils fonctionnent sur la base de modèles et de probabilités statistiques plutôt que d’une véritable compréhension.

Q : Comment les chatbots peuvent-ils être créatifs s’ils manquent d’une véritable compréhension ? A : Les chatbots peuvent générer des sorties créatives en utilisant les connaissances qu’ils ont acquises lors de leur formation. En identifiant des modèles dans le contenu créé par l’homme, ils peuvent créer des pièces nouvelles et originales qui imitent différents styles ou genres.

Q : Y a-t-il des risques associés aux chatbots ? A : Oui, il existe des risques potentiels. Les chatbots peuvent parfois générer des informations inexactes ou trompeuses, notamment lorsqu’ils sont confrontés à des questions ambiguës. De plus, ils peuvent involontairement refléter les préjugés présents dans leurs données d’entraînement, perpétuant les préjugés de la société ou la désinformation.

Q : Les chatbots peuvent-ils remplacer la créativité humaine ? Les écrivains et les artistes perdront-ils leur emploi ? A : Bien que les chatbots puissent produire des pièces d’écriture impressionnantes, ce sont des outils qui viennent compléter la créativité humaine plutôt que de la remplacer. Les écrivains et les artistes apportent des perspectives uniques, des émotions et des expériences qui ne peuvent pas être reproduites par des machines. Les chatbots peuvent aider à la brainstorming et à la génération d’idées, mais la touche humaine reste primordiale.

Q : Quel est l’avenir des chatbots ? A : L’avenir s’annonce prometteur pour les chatbots. À mesure que la technologie de l’IA progresse, nous pouvons nous attendre à ce que les chatbots deviennent encore meilleurs pour comprendre le contexte, faire preuve d’empathie et offrir une assistance personnalisée. Ils continueront à évoluer en tant que compagnons inestimables et collaborateurs créatifs.

Ces chatbots ont révolutionné nos interactions avec les machines. 🤖💬 De la génération de trésors littéraires à notre aide pour les tâches quotidiennes, ils ont insufflé une nouvelle vie à l’IA. Alors que nous embrassons cette merveille technologique, explorons ensemble les possibilités infinies de ce nouveau monde audacieux !

Références : 1. The New Yorker – Voir l’article complet 2. Comprendre le traitement du langage naturel 3. ChatGPT : Des modèles de langage en tant qu’assistants numériques 4. Les risques et limitations de l’intelligence artificielle 5. Le guide du futuriste sur l’intelligence artificielle dans la créativité et le design

Ne gardez pas cette connaissance passionnante pour vous ! Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux. Laissons-nous entraîner dans une conversation sur le potentiel incroyable des chatbots ! 🚀✨

We will continue to update IPGirl; if you have any questions or suggestions, please contact us!

Share:

Was this article helpful?

93 out of 132 found this helpful

Discover more

AI

La création d'un ChatGPT spécifique à l'entreprise est composée d'un tiers de technologie et de deux tiers d'améliorations de processus.

Tout au long de 2023, nous avons développé un assistant virtuel basé sur le modèle GPT pour les employés d'Enefit (l'...

AI

Ces nouveaux outils pourraient aider à protéger nos images de l'IA

Cependant, ces outils ne sont ni parfaits, ni suffisants par eux-mêmes.

AI

Découvrez GPTCache une bibliothèque pour développer un cache sémantique de requêtes LLM

ChatGPT et les grands modèles de langage (LLM) sont extrêmement flexibles, permettant la création de nombreux program...