Comment l’Inde utilise l’IA de pointe pour lutter contre les fraudes de paiement

Utilisation de l'IA de pointe en Inde pour lutter contre les fraudes de paiement

Au sein de l’ère numérique d’aujourd’hui, les fraudes liées aux transactions en ligne sont en hausse, posant d’importants défis aux institutions financières et aux régulateurs. L’Autorité d’Identification Unique de l’Inde (UIDAI) adopte une approche proactive pour lutter contre les fraudes liées au système de paiement Aadhaar (AePS). En exploitant la puissance de l’intelligence artificielle (IA) et de l’apprentissage automatique (ML), l’UIDAI a développé des technologies innovantes axées sur l’empreinte digitale et la reconnaissance faciale. Plongeons maintenant dans la manière dont ces mesures d’IA contribuent à la réduction des fraudes de paiement et à la sécurité de votre argent.

Lire aussi : Fraude ‘Deepfake’ pilotée par l’IA : la bataille en cours du Kerala contre les escrocs

L’enregistrement des minuties d’empreintes digitales alimenté par l’IA – Enregistrement d’images d’empreintes digitales (FMR-FIR)

Pour lutter contre l’utilisation de faux empreintes digitales lors de l’authentification Aadhaar, l’UIDAI a déployé une modalité FMR-FIR basée sur l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique (ML). Ce système sophistiqué peut distinguer les empreintes digitales réelles ou “vivantes” des empreintes clonées, offrant ainsi une couche supplémentaire de sécurité pour les transactions AePS. En vérifiant la vivacité d’une empreinte digitale lors de l’authentification, cette solution pilotée par l’IA a considérablement réduit les cas de manipulation frauduleuse des données d’empreintes digitales par des fraudeurs pour accéder illégalement à des comptes bancaires.

Lire aussi : Comment détecter et gérer les Deepfakes à l’ère de l’IA ?

Le rôle de la reconnaissance faciale dans l’authentification des transactions

En collaboration avec la National Payments Corporation of India (NPCI), Airtel Payments Bank s’est associé à l’UIDAI pour introduire une mesure d’authentification basée sur la reconnaissance faciale pour les transactions AePS. Cette technologie de reconnaissance faciale de pointe, développée en interne par l’UIDAI, renforce encore la sécurité des transactions numériques. Elle vérifie l’identité de l’utilisateur à travers ses caractéristiques faciales, garantissant ainsi que seules les personnes authentiques peuvent effectuer des transactions financières et empêchant efficacement les fraudeurs de tirer profit du système.

L’ampleur de la fraude de paiement en Inde est en constante augmentation, comme le rapportent le ministère de l’Intérieur et le Comité permanent des finances. L’année financière 2020-2021 a enregistré 2,62 lakhs de cas déclarés de divers crimes financiers, tandis qu’en 2022, ce chiffre est passé à un chiffre alarmant de 6,94 lakhs. Parmi ceux-ci, les fraudes liées aux paiements ont connu une augmentation spectaculaire, atteignant près de 20 millions de cas en FY23. Ces statistiques soulignent la nécessité pressante de solutions robustes basées sur l’IA pour sécuriser les transactions numériques et protéger les utilisateurs contre les cybercrimes potentiels.

Lire aussi : FraudGPT : La montée inquiétante des outils de cybercriminalité alimentés par l’IA

Le défi des correspondants d’entreprise

Alors que les technologies basées sur l’IA se sont révélées efficaces pour prévenir certains types de fraudes, elles ne sont pas sans limites. Un défi majeur est de faire face aux fraudes commises par des correspondants d’entreprise (BCs). Il s’agit d’agents bancaires informels équipés de terminaux de point de vente (PoS) biométriques agissant comme des micro-ATM. Dans certains cas, les BCs faussent le montant versé aux individus, les rendant vulnérables à l’exploitation financière. Le manque de sensibilisation, en particulier dans les zones rurales, aggrave la situation, rendant l’éducation des utilisateurs sur les pratiques bancaires sécurisées essentielle.

Lire aussi : Les cybercriminels utilisent WormGPT pour violer la sécurité des e-mails

Les efforts continus de l’UIDAI pour lutter contre les fraudes AePS

L’UIDAI s’engage à rester en avance sur les fraudeurs en affinant continuellement ses solutions basées sur l’IA. L’agence enquête activement sur les plaintes liées aux transactions AePS, avec plus de 2 000 plaintes reçues entre novembre 2021 et mars 2023. En collaborant avec les banques, les agences gouvernementales et les autres parties prenantes, l’UIDAI vise à renforcer la sécurité des systèmes de paiement numériques et à maintenir la confiance de millions d’utilisateurs en Inde.

Lire aussi : Airtel développe un outil d’IA pour identifier les messages de phishing frauduleux

Notre opinion

Dans un monde en pleine numérisation, l’importance de protéger les transactions numériques ne peut être surestimée. L’adoption par l’UIDAI des technologies d’IA et de ML pour lutter contre la fraude de paiement marque une avancée significative dans la sécurisation des intérêts financiers de millions d’Indiens. L’UIDAI est à la pointe de la création d’un écosystème de paiement numérique plus sûr et plus sécurisé grâce à des mesures innovantes telles que la modalité FMR-FIR et la reconnaissance faciale. Alors que nous naviguons dans les complexités du paysage numérique, embrassons ces avancées et collaborons pour nous protéger nous-mêmes et notre argent durement gagné des griffes des cybercriminels. Ensemble, nous pouvons construire un avenir numérique plus sûr et plus fiable.

We will continue to update IPGirl; if you have any questions or suggestions, please contact us!

Share:

Was this article helpful?

93 out of 132 found this helpful

Discover more

AI

Les images de la dashcam révèlent où la police est déployée

Des scientifiques ont trouvé des indications sur la façon dont la police de New York pourrait se déployer dans les qu...

AI

LastMile AI lance AiConfig un framework de développement d'applications IA open-source, piloté par la configuration et compatible avec le contrôle de source.

Dans le paysage en constante évolution du développement d’applications d’IA, AI Config de LastMile Ai se ...

Actualités sur l'IA

Microsoft affirme que sa nouvelle particule étrange pourrait améliorer les ordinateurs quantiques.

Les chercheurs de Microsoft affirment avoir créé des quasi-particules insaisissables appelées modes zéro de Majorana,...